Circulation et stationnement

Diminution du nombre de parkings pour les nouvelles constructions (partant du principe que, par tous temps, les Ferneysiens doivent se déplacer à pied ou à vélo…). Conséquences : difficultés quotidiennes, engorgement du stationnement dans les rues et sur les emplacements existants. Ce problème se posera également de manière cruciale pour l’accès des personnes à la future Maison des Cultures et à ses cinémas.

Priorité aux transports en commun (bravo !) mais au détriment de la fluidité automobile. Ferney continuera longtemps encore à être traversée par plusieurs dizaines de véhicules. Les embouteillages seront décuplés par la suppression de ronds-points et la création de sites propres pour les nouveaux bus, au détriment des voies actuelles et futures, que les automobilistes tenteront d’emprunter pour éviter les bouchons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.