Mensonges et réalité

Deux riverains de l’Avenue du Jura, M. Réveillon et Mme Barbier, ont demandé à un géomètre de délimiter sur un plan cadastral l’emprise exacte du BHNS sur les terrains et bâtiments dont ils sont propriétaires. Pour la vie future dans leurs maisons, le BHNS sera une véritable catastrophe mais, surtout, le plan réel ne correspond en rien aux dessins en couleurs, faussement rassurants, qui figurent dans l’enquête officielle.

Accéder au document…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.