L’enquête est terminée, le combat continue

Ce samedi 13 décembre, à 12 heures précises, la mairie de Ferney a fermé ses portes sur les dernières personnes venues témoigner de leur grande inquiétude face au projet de BHNS, inadapté, disproportionné, incohérent, que le Conseil Général de l’Ain, avec la complicité de la Communauté de communes, entend imposer aux communes de Gex, Cessy, Segny, Ornex et surtout Ferney, qui devrait bientôt être coupée en deux. Vain sacrifice puisque, de l’aveu même des  « expropriants », seul un pourcentage infime du trafic automobile se reportera sur la bus, faute de parkings-relais entre Gex et Ferney, faute également de modifications appropriées sur le territoire genevois.

De très nombreux citoyens ainsi que plusieurs associations et… le maire de Ferney ont remis au commissaire-enquêteur, bien embarrassé par la pertinence des remarques, les observations qu’il a été possible de formuler en à peine un mois d’enquête publique, face à un dossier énorme (500 pages) touffu, contradictoire et parfois fantaisiste.

Notre association, Ferney dans la rue, a retenu une équipe d’une demi-douzaines de personnes aux compétences diverses et complémentaires. Vous trouverez ici leur rapport circonstancié. Vous pourrez également prendre connaissance des observations du maire, que nous avons pu nous procurer quelques heures après la fin de l’enquête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.