BHNS: Les observations de Dominique Barbier

Depuis fin 2009, année après année, quelques riverains de la RD1005 ont été persécutés par des modifications de PLU en vue de la création d’une large tranchée routière / autoroutière scindant en deux sur son parcours des villes et villages centenaires attachés à leur histoire, à leur centre-ville, à leur mairie, à leur école, à leur église.

Ces quelques riverains ont tenté d’alerter l’opinion, mais personne ne les a crus. Aujourd’hui encore, les habitants pensent que nous mentons quand nous leur parlons de la démesure du projet, en particulier à Ferney.

L’attrait de quelques dizaines de million de Francs suisses et d’euros a fait germer ce projet pharaonique, espérons que la procédure d’enquête publique révèlera l’inadéquation du projet à la dynamique gessienne, espérons que le nombre de pages du dossier (1200), avec ses redites, ses tableaux savamment chiffrés, ses belles photos de la nature, ses longs monologues sur la protection des espèces végétales et animales, ne réussira pas à vous faire oublier la protection des humains et ne masquera pas f incidence néfaste de ce projet sur le quotidien des bipèdes gessiens, qu’ils travaillent en France ou en Suisse, qu’ils soient ou non fortunés.

Il y a tant à contester dans ce dossier ! J’en ai donc extrait plusieurs passages et ai recoupé quelques chiffres…

Accéder au document complet…

Laisser un commentaire